Etes-vous concernés par l’avance de réductions/crédits d’impôt ?

Depuis la mise en place du prélèvement à la source, les réductions/crédits d’impôt sont calculés sur la base des dépenses indiquées dans la déclaration annuelle de revenus et versés avec une année de décalage.

Pour limiter les décalages de trésorerie, les réductions/crédits d’impôt récurrents donnent lieu au versement d’un acompte de 60 {a49700f4b9235b5e53dea30fbbfbc70cf49756ebece9b9fff0602fbc853c0d13} en janvier.
Ainsi, si en 2019, vous bénéficiez de réduction(s) ou crédit(s) d’impôt suite à votre déclaration 2018, vous allez recevoir, en janvier prochain, un virement de l’Administration de 60 {a49700f4b9235b5e53dea30fbbfbc70cf49756ebece9b9fff0602fbc853c0d13} du montant de ces avantages.  C’est une avance pour alléger votre budget de l’année.

Les principales dépenses donnant lieu à réduction ou crédit d’impôts sont les suivantes :
•    L’emploi à domicile (crédit d’impôt)
•    Les frais de garde jeunes enfants (réduction d’impôt)
•    Les dépenses liées à la dépendance (réduction d’impôt)
•    L’investissement locatif type Pinel, Duflot, Scellier, … (réductions d’impôt)
•    Les dons aux oeuvres et partis politiques (réduction d’impôt)

Si vous pensez que, dans votre déclaration fiscale de mai 2020,  vous déclarerez moins de dons à des associations ou de frais de gardes (votre enfant n’est plus gardé en crèche ou en nounou parce qu’il va à l’école), ou que votre investissement immobilier « Pinel », « Duflot » est arrivé à échéance…
Bref si vous pensez que le montant de vos avantages fiscaux devrait diminuer l’année prochaine, indiquez le à l’Administration. A défaut, vous devrez rembourser, en tout ou partie, l’avance qui vous aura été versée.

Vous avez jusqu’au 5 décembre pour vous connecter sur le site impôts.gouv.fr pour demander à ne pas percevoir l’avance ou pour en diminuer le montant.

Si vous avez un doute sur ce que vous devez faire, n’hésitez pas à nous contacter.