Investissements immobiliers

Investir en immobilier locatif et bénéficier du dispositif Pinel  

Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une réduction directe de l’impôt payé lors d’un investissement immobilier neuf, en VEFA (vente en état futur d’achèvement) ou à réhabiliter en France métropolitaine.

Avec ce dispositif et quelle que soit votre tranche marginale d’imposition, la défiscalisation accordée se porte à 12 %, 18 % ou 21 % du prix d’acquisition du bien immobilier pour un engagement de location de 6, 9 ou 12 ans.

 

Vos avantages :

  • Réduction d’impôt
  • Diversification du patrimoine
  • Possibilité de choisir une durée d’engagement de location

 

Investir en immobilier à restaurer et bénéficier du dispositif Malraux 

Ce dispositif concerne les dépenses portant sur des immeubles pour lesquels une demande de permis de construire ou une déclaration de travaux a été déposée à compter du 1er janvier 2009.

Si investir dans l’immobilier ancien à restaurer vous intéresse et que vous souhaitez minorer votre impôt sur le revenu, le dispositif Malraux, répond parfaitement à ce double objectif.

Vos avantages :

  • Réduction d’impôt importante
  • Diversification du patrimoine
  • Possibilité d’opter pour le régime du micro-foncier
  • Réduction d’impôt exclue du plafonnement global des niches fiscales sous conditions
  • Investissement non inclus dans les niches fiscales depuis le 1er janvier 2013

 

L’acquisition en Nue-propriété 

Vous n’avez pas besoin de revenus complémentaires immédiats et vous cherchez à réduire votre impôt sur les revenus fonciers ou votre ISF ? L’acquisition en nue-propriété vous permet d’investir dans l’immobilier dans des conditions avantageuses.

Selon le mécanisme de démembrement, le droit de propriété est séparé en deux éléments constitutifs : l’usufruit et la nue-propriété. Partageant la propriété d’un même bien, l’usufruitier et le nu-propriétaire sont titulaires de droits distincts sur ce bien.

Si vous faites l’acquisition de la nue-propriété d’un bien, qui représente de 50 à 60 % de son prix en pleine propriété, à l’extinction du délai d’usufruit, vous en devenez plein propriétaire sans qu’il n’y ait de formalités à accomplir.

Le prix d’acquisition sera fonction de la durée d’usufruit restant (pour un bailleur social, en général, la durée d’usufruit est fixée entre 15 et 20 ans).

Vos avantages :

Pendant toute la durée de l’usufruit :

  • possibilité de déduire les intérêts des emprunts contractés pour acquérir un bien en nue-propriété de vos revenus fonciers existants
  • Pas de risque locatif : l’usufruitier assure l’entretien du bien, les frais éventuels (gestion, travaux) et la taxe foncière. Vous devez seulement acquitter une quote-part des frais de syndic.
  • Vous n’êtes pas redevable de l’ISF sur ce bien : c’est l’usufruitier qui est imposable sur la valeur totale (ou valeur en pleine propriété) du bien démembré. En cas d’acquisition par un emprunt, vous serez cependant dans l’impossibilité de déduire cette dette de votre passif au titre de l’ISF.

 

A l’extinction de l’usufruit :

  • Le nu-propriétaire, six mois avant l’expiration de l’usufruit, dispose de deux options : soit il donne congé pour vendre ou occuper le logement, soit il propose au locataire un nouveau bail d’habitation soumis à la loi de 1989.
  • La rentabilité de votre opération repose sur le gain économique que vous réalisez en récupérant gratuitement l’usufruit du bien et sur les éventuelles économies d’impôt réalisées (impôt sur le revenu ou ISF).

 

Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI)

Il existe 2 types de SCPI :

  • SCPI de rendement
  • SCPI de défiscalisation

L’investissement immobilier par Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) vous permet de diversifier votre épargne en investissant dans divers biens immobiliers en même temps.

Les SCPI sont des organismes de placement collectif qui ont pour objet l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif. La gestion de ce patrimoine est confiée à une société de gestion qui se charge de le louer et de l’entretenir pour le compte des porteurs de parts. En contrepartie elle leur reverse, sous forme de revenus réguliers, une quote-part des loyers encaissés à proportion de leurs droits dans la SCPI, après déduction des différentes charges.

Vos avantages :

  • Risque locatif beaucoup plus faible par rapport à un patrimoine immobilier détenu en direct.
  • Mutualisation du risque grâce à une diversification locative du patrimoine.
  • Pas de souci de gestion. La gestion est assurée par la SCPI.
  • Souplesse et accessibilité de placement grâce à l’acquisition de parts de faibles montants et à l’organisation d’un marché secondaire pour la revente.
  • Accès au marché de l’immobilier d’entreprise qui offre des rendements supérieurs à ceux de l’habitation.
  • Régularité des revenus : Le titulaire des parts perçoit un revenu net locatif trimestriel.
  • Une performance élevée. Un rendement compris entre 4 et 5 % plus une éventuelle revalorisation des parts en fonction de l’évolution de la valeur vénale des biens immobiliers détenus par la SCPI.

 

Investir dans l’immobilier pour louer meublé

Vous cherchez à développer votre pôle immobilier, tout en constituant des revenus complémentaires peu ou pas fiscalisés ?

Loueur en Meublé Professionnel (LMP)

L’activité commerciale de loueur en meublé peut être exercée à titre professionnel, en société ou non, dans certaines conditions, pour bénéficier du régime fiscal de la location meublée professionnelle.

Pour être considéré comme professionnel il faut remplir les 3 conditions suivantes :

  • Être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que LMP ;
  • Retirer de l’activité de location en meublé des recettes plus de 23 000 € de recettes locatives brutes annuelles ;
  • Dégager de l’activité de location meublée des recettes supérieures aux revenus d’activité du foyer.

 

Vos avantages :

  • Diversification de votre patrimoine
  • Obtention d’une couverture sociale
  • Revenus complémentaires peu ou pas fiscalisés pendant une période donnée
  • Transmission à vos enfants grâce à la SARL de famille.

 

Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP)

Tout investisseur relève du statut de loueur en meublé non professionnel quand il ne répond pas aux critères de la location meublé professionnelle :

  • Être inscrit au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que LMP ;
  • Retirer de l’activité de location en meublé des recettes plus de 23 000 € de recettes locatives brutes annuelles ;
  • Dégager de l’activité de location meublée des recettes supérieures aux revenus d’activité du foyer.

 

Vos avantages :

  • Diversification de votre patrimoine,
  • Constitution de revenus complémentaires peu ou pas fiscalisés pendant une certaine période.